Accueil > Actualités > People > Blythe Danner, une actrice qui se soigne

Blythe Danner, une actrice qui se soigne

Blythe Danner, actrice récompensée aux Tony et Emmy Awards et mère de l’actrice Gwyneth Paltrow, est atteinte d’ostéoporose. Elle a décidé de se soigner et suit un traitement.

Âgée de 70 ans, Blythe Danner a révélé en 2011 qu’elle faisait partie des 10 millions d’Américains atteints d’ostéoporose. L’actrice a commencé à suspecter la maladie quand elle s’est fracturée le pied il y a quelques années. Cet incident « m’a fait réaliser que je devais absolument faire tout ce que je pouvais pour renforcer mes os ».

Son message à Gwyneth (et à toutes les femmes)

Qui imaginerait qu’une star d’Hollywood comme Blythe Danner puisse avoir une santé fragile ? « Je peux parfois être un peu négligente à propos de ma santé, mais l’ostéoporose est une maladie silencieuse et la plupart des femmes ignorent qu’elles en souffrent jusqu’à leur première fracture », dit-elle. C’est pourquoi l’actrice veut sensibiliser les femmes, notamment sa fille Gwyneth Paltrow, qui a récemment révélé son ostéopénie, un des premiers signes de perte osseuse. « Elle a résolu ce problème, mais nos discussions tournent aujourd’hui plus autour de la santé que du showbiz. »

Comment gère-t-elle sa maladie ?

A la suite du diagnostic, Blythe Danner et son médecin ont établi un programme pour renforcer ses os. « Ensemble, nous avons décidé de choisir un traitement innovant et commode, afin de limiter la perte osseuse et donc réduire le risque de fracture » souligne-t-elle.

« Tous les traitements ne conviendront pas forcément à toutes les femmes. Il existe beaucoup d’options différentes. Nous voulons simplement encourager les femmes à se montrer consciencieuses et à élaborer un plan d’attaque avec leur médecin », explique Blythe Danner. Elle rappelle également qu’une alimentation équilibrée riche en calcium et en vitamine D ainsi que de l’exercice physique sont importants pour gérer la maladie.

L’actrice a donc un programme d’exercices avec mise en charge qu’elle suit scrupuleusement, incluant notamment 30 minutes de marche chaque jour. « Vous pouvez nager autant que vous voulez, mais vous devez avoir des impacts sur le sol, car c’est ça qui renforce l’ossature », conseille-t-elle.

Son alimentation comporte des aliments riches en calcium, comme le chou frisé dont elle raffole et qu’elle fait pousser chez elle. Son conseil : saupoudrer de sel et de poivre, ajouter des épices puis faire rôtir lentement jusqu’à ce que qu’il soit croustillant. « C’est fabuleux », dit-elle.

« Je ne veux pas être une de ces femmes tristes qui ont besoin d’une canne pour marcher trop rapidement. Je suis obligée de faire ce que je fais car je suis une grand-mère active et que je compte le rester. »

 

 

NP-R-PR 13 0513 - DMB-FRA-AMG-465-2013- December-NP

  • A-
  • A+

Les articles les plus consultés

Toutes les femmes ménopausées ne développeront pas systématiquement une ostéoporose. Avant la ménopause, les cas d’ostéoporose sont heureusement rares. Dans la majorité des cas, les os commencent à se fragiliser dès 50-55 ans.
L'ostéoporose est responsable de fractures. Trois fractures sont particulièrement fréquentes.
Si vous vous sentez démuni face à votre maladie, rejoignez un groupe de soutien. Cela peut vous aider à envisager l’avenir de manière positive.