Accueil > Patient > L’ostéoporose au quotidien > Une sexualité épanouissante malgré l’ostéoporose

Une sexualité épanouissante malgré l’ostéoporose

La vie sexuelle et intime est un aspect important de la vie. Votre désir n’est peut‐être pas affecté par la maladie, mais la douleur chronique, la fatigue, la baisse d’énergie et la crainte de subir une fracture pourraient causer des limitations physiques

Quels sont les facteurs qui nuisent à la sexualité ?

On vous a diagnostiqué une ostéoporose. Il est possible que cela entraîne chez vous une crainte de déplaire à votre partenaire, d’autant plus si celui‐ci est en meilleure santé. Vous pouvez aussi craindre de vous blesser. Chez les hommes, l’anxiété due à l’aspect physique ou à la peur de blesser leur partenaire peut les mener à l’impuissance.

D’autres facteurs peuvent porter atteinte aux relations sexuelles, notamment :

  • Les changements liés à l’apparence physique
  • Une mauvaise image de soi
  • Une mobilité réduite
  • Les préoccupations courantes de la vie
  • Un état émotif instable
  • L’évitement.

Comment préserver sa sexualité ?

Si votre vie sexuelle est affectée suite à l’annonce de votre diagnostic d’ostéoporose et que vous ou votre partenaire en souffrez, peut‐être pouvez‐vous envisager une thérapie de couple. Vous pourriez discuter de vos préoccupations avec un professionnel, tel qu’un psychothérapeute, un travailleur social ou un sexologue. Ces spécialistes sont là pour vous aider à explorer différentes approches et vous proposer des solutions relatives à votre vie sexuelle et intime.

Une bonne communication avec votre partenaire facilitera la transition vers une nouvelle forme de sexualité. Rappelez‐vous que la sexualité et l'intimité ne sont pas uniquement liées aux relations sexuelles. Il y a une multitude de façons pour satisfaire à la fois l’intimité et la sexualité. Par exemple, vous pourriez explorer de nouvelles positions moins douloureuses. Quelquefois, s’embrasser, se faire des câlins, se masser ou se caresser peut devenir très agréable et créer un sentiment d'intimité.

On pense souvent que le sexe doit être bon, passionné et spontané, mais l’anticipation des rapports sexuels peut les rendre tout aussi enrichissants. La planification est souvent essentielle si vous souffrez de douleur chronique et de fatigue provoquée par la douleur. Consacrez‐y du temps les jours où vous vous sentez moins fatigué et profitez des périodes durant lesquelles vos médicaments vous soulagent efficacement[1].


[1] VIVRE, L’infolettre du RCPO, 27 mai 2011, http://www.osteoporosecanada.ca/wpcontent/uploads/VIVRE_27_Mai_2011.pdf

 

 

NP-RPR130512 DMBFRAAMG4642013 December NP

 

  • A-
  • A+

Les articles les plus consultés

Souvent qualifiée de « silencieuse », l’ostéoporose n’a pas de symptômes cliniques visibles. Elle peut néanmoins engendrer des complications parfois graves.
A l’âge adulte, la densité osseuse diminue. Ce phénomène s’accentue chez la femme à partir de la ménopause. Pourquoi ? Quels sont les éléments qui accélèrent ce processus ? Quelles sont les conséquences de l’ostéoporose post-ménopausique ?
Une personne dont l’autonomie diminue a besoin de se reposer sur une personne solide et centrée. La meilleure façon de s’occuper de la personne dont on est responsable est de prendre soin de nous, en cultivant notre bien-être et notre joie de vivre.