Accueil > Patient > Suivi de la maladie > Comment préparer sa consultation médicale ?

Comment préparer sa consultation médicale ?

Préparer votre consultation optimisera la relation que vous avez avec votre médecin. Pour faciliter votre prochaine consultation, ne rien oublier et optimiser votre entretien, voici les informations qui seront utiles à votre médecin.
Préparez votre consultation en remplissant la fiche suivante :

Télécharger la fiche

En cas d’ostéopénie

Si l’on vous a diagnostiqué une ostéopénie, afin d’évaluer les risques de la voir évoluer vers une ostéoporose, il est important de mentionner à votre médecin votre activité physique (êtes‐vous sédentaire ou actif ?), vos maladies en cours et vos traitements actuels.

En fonction de ces informations, de votre examen clinique et des facteurs de risque identifiés d’avoir une déminéralisation osseuse, votre médecin pourra alors vous proposer de faire une ostéodensitométrie. Cet examen authentifiera ou non une ostéopénie, voire une ostéoporose.

Que faut‐il apporter ?

  • Votre carte vitale et votre carte de mutuelle
  • Les documents et éventuelles ordonnances venant d’un autre professionnel de santé consulté depuis votre dernier rendez‐vous.

Quelles questions se poser avant votre consultation ?

  • Que s’est‐il passé depuis la dernière consultation ?
    • Une chute ?
    • L’apparition de douleurs ?
    • Ces douleurs ont elles gêné votre vie quotidienne, votre sommeil ?
    • Des symptômes nouveaux ?
    • Votre qualité de vie : comment allez‐vous ?
  • Avez‐vous respecté les conseils de santé ?
    • Activité physique : oui ou non. Si non, pour quelles raisons ?
    • Nutrition : oui ou non. Si non, pour quelles raisons ?
  • Avez‐vous été observant ? Avez‐vous pris vos traitements en temps et en heures et en respectant les doses ? Cette information est capitale pour votre médecin. Si non, avez‐vous identifié les causes de votre oubli ?

 

 

NP–R–PR 14 0065- DMB‐FRA‐AMG‐071‐2014‐February‐NP

  • A-
  • A+

Les articles les plus consultés

L’ostéoporose ne se traite pas uniquement par des médicaments. Les traitements non médicamenteux s’envisagent dans une hygiène de vie globale qui prévient efficacement les complications liées à l’ostéoporose.
Le calcium contenu dans le lait, le fromage, les yaourts et certaines eaux minérales constitue un apport indispensable tout au long de la vie. Cette consommation de produits riches en calcium est nécessaire mais ne met pas à l'abri de l'ostéoporose.
Tant qu’il n’y a pas eu de fracture, l’ostéoporose n’engendre pas de douleur. C’est ce qui la rend difficile à diagnostiquer.