Accueil > Tout savoir > Mécanisme, causes et symptômes > Quels sont les symptômes de l'ostéoporose ?

Quels sont les symptômes de l'ostéoporose ?

L'ostéoporose est une maladie non douloureuse sans manifestation clinique. Cependant, certains signes peuvent indiquer son existence et doivent alerter.

Une maladie silencieuse

L’ostéoporose n’engendre en elle-même aucun symptôme. Très souvent la perte osseuse n’est constatée que lorsqu’une fracture survient mais ce n’est pas le seul élément permettant de suspecter une ostéoporose. Il existe en effet des facteurs de risque bien connus d’ostéoporose :

  • ménopause avant 40 ans,
  • maigreur,
  • prise de médicaments nocifs pour le squelette (traitement prolongé à la cortisone),
  • fracture du col du fémur chez l’un des parents
  • âge
  • sexe féminin
  • génétique (antécédents familiaux d’ostéoporose),
  • inactivité physique
  • carence vitaminocalcique
  • tabagisme
  • alcoolisme
  • ménopause
  • pathologies ou traitements inducteurs d’ostéoporose.

Un premier indice visible

Le premier signe qui doit alerter est une réduction de la taille de la personne (3 cm au moins). Elle est souvent liée à un affaissement des vertèbres qui peut être douloureux. Il est donc important de se mesurer régulièrement au-delà de 50 ans.

Le symptôme le plus douloureux : la fracture

L’os fragilisé par l’ostéoporose va être moins résistant et se fracturer. Certaines fractures sont plus fréquentes en cas d’ostéoporose. Parmi elles :

  • Les fractures vertébrales : lorsqu’il y a plusieurs tassements, la taille diminue et le dos est rond et voûuté. Ces fractures peuvent être très douloureuses, dans certains cas. Faire un effort, rester debout ou assis longtemps augmentent la douleur mais le repos l’atténue. Elles durent quelques semaines.
  • La fracture de la hanche : elles empêchent de bouger le membre. C’est pourquoi l’intervention chirurgicale est en général indispensable.
  • La fracture du poignet : c’est souvent le mode de découverte de la maladie. Parfois, une opération est nécessaire. Dans tous les cas, l’avant-bras est immobilisé.

Seule une ostéodensitométrie peut confirmer ou infirmer la présence de la maladie avec ou sans fracture : cet examen-clé mesure avec précision la densité minérale osseuse. Il est cependant recommandé aux femmes qui pensent être « à risques » de commencer par un bilan avec leur médecin traitant.

Chez l'homme, la perte osseuse est linéaire à partir de l'âge de 50-55 ans. Chez la femme, la perte osseuse s’accélère pendant les 10 à 15 ans suivant la ménopause à cause du déficit en œstrogènes qui freinent la résorption osseuse.

Non corrigée, l’ostéopénie peut évoluer vers l’ostéoporose avec tous les risques que celle-ci engendre.

Est-ce douloureux ?

Non. L’ostéopénie n’a pas de symptômes cliniques. Ce n’est que lorsqu’elle a évolué vers une ostéoporose qu’elle peut se traduire par des fractures ou des tassements vertébraux qui peuvent être à l’origine des douleurs.

Quels examens ?

Un diagnostic précoce de la détérioration osseuse conduira à une meilleure prise en charge et à terme, à une prévention des fractures.  On réalise une ostéodensitométrie qui permettra de mesurer la Densité Minérale Osseuse (DMO).

Peut-on la guérir ?

Il n’y a pas de traitement de l’ostéopénie mais des mesures de prévention pour éviter qu’elle ne se transforme en ostéoporose. L’activité physique régulière, une alimentation équilibrée riche en calcium et la prise en charge adaptée des maladies qui aggravent l’ostéopénie naturelle permettent de ralentir la déminéralisation osseuse.

 

NP-R-PR 13 0488 - DMB-FRA-AMG-450-2013- December- NP

  • A-
  • A+

Les articles les plus consultés

Toutes les femmes ménopausées ne développeront pas systématiquement une ostéoporose. Avant la ménopause, les cas d’ostéoporose sont heureusement rares. Dans la majorité des cas, les os commencent à se fragiliser dès 50-55 ans.
L'ostéoporose est responsable de fractures. Trois fractures sont particulièrement fréquentes.
Si vous vous sentez démuni face à votre maladie, rejoignez un groupe de soutien. Cela peut vous aider à envisager l’avenir de manière positive.