À quel âge dois-je me préoccuper de l'ostéoporose ?

L’âge engendre une baisse de la densité osseuse. Si entre 50 et 64 ans, l’ostéoporose concerne une femme sur 3, elle concerne également un homme sur 5. Après 65 ans, la tendance s’égalise.

A quel âge faut-il surveiller son risque d’ostéoporose ?

A partir de 65 ans et plus, les personnes des deux sexes doivent être attentives au risque d’ostéoporose. Dans certains cas, il faut s’en préoccuper plus tôt, comme dans le cas d’une personne âgée de 50 à 64 ans qui présente un des facteurs de risque suivants :

  • fracture de fragilisation après l’âge de 40 ans
  • tabagisme actif
  • consommation moyenne de trois verres d’alcool, ou plus, par jour
  • fracture de la hanche chez un parent
  • polyarthrite rhumatoïde
  • usage actuel de certains médicaments (c'est à dire stéroïdes ou prednisone, ou certains médicaments pour traiter le cancer du sein ou de la prostate)
  • faible poids corporel
  • perte pondérale de plus de 10 % du poids corporel à 25 ans
  • autre trouble médical qui peut contribuer à la perte osseuse tel que la ménopause précoce (avant l’âge de 45 ans), faible taux de testostérone chez l’homme, maladie céliaque, pontage gastrique ou maladie chronique du foie. Parlez à votre médecin de vos inquiétudes face aux causes secondaires.

Les femmes et la ménopause

Après la ménopause, l’organisme produit moins d’œstrogènes, or ceux-ci agissent sur la formation de l’os nouveau. Leur diminution induit donc un risque plus élevé d’ostéoporose. A cela s’ajoutent les facteurs génétiques. Une femme dont la mère souffre d’ostéoporose risque plus qu’une autre d’en souffrir aussi. Le risque est encore augmenté dans les cas de ménopause précoce (avant 45 ans) ou de cancer du sein[1].


[1] http://umvf.univ-nantes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato4/site/html/cours.pdf

 

NP-R-PR 13 0487 - DMB-FRA-AMG-434-2013- December-NP