Accueil > Vos questions > Ostéoporose et diagnostic > Peut-on voir une ostéoporose chez l'homme ?

Peut-on voir une ostéoporose chez l'homme ?

L'ostéoporose, dont la fréquence augmente au moment de la ménopause, semble réservée aux femmes. Il n’en est rien et l'ostéoporose sénile concerne bien les deux sexes.

Ce n’est pas seulement une maladie de femme

L’ostéoporose est également un grave problème de santé pour les hommes. A l’échelle mondiale, le risque à vie de fractures ostéoporotiques est de 30 % à 50 % chez les femmes. Chez les hommes, il est de 15 % à 30 %[1]

Après 50 ans, le risque de se briser un os augmente avec l’âge autant chez les hommes que chez les femmes. Une fracture de la fragilisation (fracture à la suite d’un traumatisme mineur) est souvent le premier signe de l’ostéoporose. Elles peuvent affecter la hanche, la colonne, le poignet, l’épaule de même que les autres os. Pourtant, malgré le fait que les fractures de la hanche peuvent être plus dévastatrices chez les hommes que chez les femmes, les hommes sont moins susceptibles d’être évalués pour l’ostéoporose ou de recevoir un traitement à la suite d’une fracture.

Sur la base de la mesure de la densité minérale osseuse (DMO), dont les valeurs normales ne sont pas définies chez l’homme, de la survenue de fractures vertébrales et de l’existence de déformations vertébrales, une étude menée par des médecins danois montre que l’ostéoporose est souvent méconnue chez l’homme alors qu’il serait nécessaire de la prendre en charge car elle peut être source de perte d’autonomie et de réduction de la qualité de vie[2].

L'ostéoporose de l'homme est de mieux en mieux connue

Les principaux facteurs de risque d'ostéoporose de l'homme jeune sont :

  • l'insuffisance en hormones mâles (testostérone),
  • l'intoxication alcoolo-tabagique,
  • la prise de médicaments (corticoïdes au long cours),
  • certaines maladies (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite, hémochromatose, etc.).

Comme chez la femme, la maigreur, les régimes carencés en calcium sont des facteurs de risque d'ostéoporose. Les facteurs génétiques jouent un rôle important.

Dans certains cas, aucune cause n'est retrouvée, aucun facteur de risque ne peut être mis en évidence. Une anomalie du fonctionnement des ostéoblastes pourrait être en cause.

Chez l'homme plus âgé, les carences en hormones sexuelles, en calcium et vitamine D sont au premier plan.


[1] International Osteoporosis Foundation. Facts and statistics about osteoporosis and its impact. (http://www.iofbonehealth.org/facts-and-statistics.html)

[2] Frost M et coll. : Osteoporosis and vertebral fractures in men aged 60-74 years. Age Ageing 2012 ; 41 : 171-177.

 

NP-R-PR 13 0487 - DMB-FRA-AMG-434-2013- December-NP

  • A-
  • A+

Les articles les plus consultés

Si vous vous sentez démuni face à votre maladie, rejoignez un groupe de soutien. Cela peut vous aider à envisager l’avenir de manière positive.
Les personnes atteintes d’ostéoporose redoutent souvent de tomber et donc de subir une fracture. Cela peut les conduire à s’isoler. En tant qu’aidant, vous pouvez les entourer et pratiquer certaines activités avec elles.
L'os, fragilisé par l'ostéoporose, est moins résistant et se fracture donc plus facilement. Tous les os peuvent être touchés mais les vertèbres, le col du fémur et le poignet sont les plus fréquemment atteints.