Accueil > Vos questions > Ostéoporose et diagnostic > Peut-on voir une ostéoporose chez un enfant ?

Peut-on voir une ostéoporose chez un enfant ?

Considérée comme une maladie allant avec la vieillesse, l’ostéoporose peut, dans certains cas, toucher les enfants.

Dans quels cas ?

L'ostéoporose existe chez l'enfant :

  • en cas de maladie osseuse congénitale,
  • en cas de maladie comme l'arthrite chronique juvénile,
  • lors de prise prolongée de corticoïdes.

Comme chez l'adulte, elle est favorisée par certains facteurs de risque : alimentation carencée en calcium, insuffisance d'activité physique.

L’action du calcium et de l'exercice physique juste avant la puberté (8-12 ans) est fondamentale pour la croissance osseuse. La notion d'ostéoporose familiale est à prendre en considération, car l'hérédité joue un rôle important : les enfants de parents ostéoporotiques ont des valeurs de densité osseuse plus basses qu'en l'absence d'antécédents familiaux.

Par ailleurs, l’ostéoporose idiopathique est une maladie rare d’origine inconnue. Elle touche principalement les enfants et les jeunes adultes des deux sexes.

L’adolescence, une période à surveiller

Certains facteurs de risque sont à surveiller chez l’adolescente car ils favorisent la survenue d’une ostéoporose :

  • l'anorexie mentale
  • un arrêt prolongé des règles
  • un régime amaigrissant très carencé et pauvre en calcium (deux tiers des adolescentes ont des apports en calcium insuffisants)
  • le tabagisme
  • la sédentarité
  • une activité sportive trop intense (la pratique excessive d'un sport comme le marathon peut entraîner un trouble de l'appétit, des perturbations hormonales comme un arrêt des règles, une véritable ménopause précoce avec perte osseuse importante).

Or l’adolescence est une période très importante dans la construction osseuse. La solidité des os est étroitement liée à l'importance de la masse osseuse et à sa qualité. Cette dernière augmente progressivement au cours de l'enfance, et en particulier au moment de l'adolescence, lors de la croissance du squelette. Durant cette période, l'os s'épaissit et acquiert sa densité maximum. Vers l'âge de 20 ans, la masse osseuse cesse d'augmenter : on a alors constitué son capital osseux. Il est donc capital de mettre toutes les chances de son côté à ce moment-là pour se bâtir des os solides.

 

NP-R-PR 13 0487 - DMB-FRA-AMG-434-2013- December-NP

  • A-
  • A+

Les articles les plus consultés

Les personnes atteintes d’ostéoporose redoutent souvent de tomber et donc de subir une fracture. Cela peut les conduire à s’isoler. En tant qu’aidant, vous pouvez les entourer et pratiquer certaines activités avec elles.
L'os, fragilisé par l'ostéoporose, est moins résistant et se fracture donc plus facilement. Tous les os peuvent être touchés mais les vertèbres, le col du fémur et le poignet sont les plus fréquemment atteints.
Toutes les femmes ménopausées ne développeront pas systématiquement une ostéoporose. Avant la ménopause, les cas d’ostéoporose sont heureusement rares. Dans la majorité des cas, les os commencent à se fragiliser dès 50-55 ans.