Accueil > Vos questions > Ostéoporose et prévention > L'exercice physique est-il bon pour prévenir l'ostéoporose ?

L'exercice physique est-il bon pour prévenir l'ostéoporose ?

En renforçant la musculature et en activant la circulation, l’exercice physique aide à fortifier notre squelette. Les pratiques les plus recommandées pour la bonne santé des os sont celles qui induisent un contact pied/sol.

 

Il est risqué d’avoir peu d’activité physique en période de post-ménopause car cela prive le squelette d’un atout efficace dans la prévention de l’ostéoporose. L’exercice physique renforce les os en stimulant leur formation.

Deux exemples extrêmes :

  • Chez un jeune joueur de tennis, la masse osseuse du bras tenant la raquette est nettement supérieure à celle de l’autre.
  • Privés d’activité musculaire par l’apesanteur, des cosmonautes sont atteints d’ostéoporose en redescendant de l’espace.

Inutile cependant de chercher la performance. L’endurance, la régularité et le plaisir du mouvement sont tout simplement recommandés.

Quels sont les exercices les plus recommandés ?

Un programme global comprend les cinq types d’exercices suivants :

  1. Des exercices avec «mise en charge» (porter son propre poids)
    La marche, la danse, la montée d’escaliers ou encore tous les sports où il faut courir et sauter (football, basket-ball, volley-ball, sports de raquette, etc.) sont des activités avec mise en charge, qui fortifient les os et les muscles. Elles renforcent également le cœur et les poumons.
  2. La musculation
    Elle comprend l’utilisation de poids et d’haltères, de bandes élastiques et d’appareils de musculation. Une fréquence de deux à trois fois par semaine est recommandée, en augmentant l’intensité petit à petit.
  3. Les exercices pour améliorer la posture
    Ce sont des exercices qui sollicitent les abdominaux, les bras, les épaules et les muscles du tronc. Ils aident à maintenir une bonne posture et peuvent empêcher l’apparition d’un dos voûté.
  4. Les exercices pour améliorer l’équilibre
    Ils aident au maintien de l’équilibre lors de mouvements impromptus ou désordonnés. Le tai chi chuan, par exemple, est un exercice très efficace et sécuritaire à faible impact qui améliore l’équilibre et réduit le risque de chute.
  5. Les bienfaits des étirements
    L’inactivité cause une perte de la flexibilité en vieillissant, ce qui peut provoquer douleur et raideur. Les étirements améliorent la souplesse. Près de cinq à dix minutes doivent être consacrées aux étirements à la fin de chaque session d’exercices.

 

NP-R-PR 13 0487 - DMB-FRA-AMG-434-2013- December-NP

  • A-
  • A+

Les articles les plus consultés

Souvent qualifiée de « silencieuse », l’ostéoporose n’a pas de symptômes cliniques visibles. Elle peut néanmoins engendrer des complications parfois graves.
A l’âge adulte, la densité osseuse diminue. Ce phénomène s’accentue chez la femme à partir de la ménopause. Pourquoi ? Quels sont les éléments qui accélèrent ce processus ? Quelles sont les conséquences de l’ostéoporose post-ménopausique ?
Une personne dont l’autonomie diminue a besoin de se reposer sur une personne solide et centrée. La meilleure façon de s’occuper de la personne dont on est responsable est de prendre soin de nous, en cultivant notre bien-être et notre joie de vivre.