Accueil > Vos questions > Ostéoporose et traitement > Que peut-on faire pour soigner l'ostéoporose ?

Que peut-on faire pour soigner l'ostéoporose ?

Des médicaments existent pour soigner l’ostéoporose. Ils peuvent lutter contre la fragilisation et la destruction des os, ou même renforcer leur formation pour les rendre plus solides.

Un traitement adapté en fonction du risque de chacun

Les os se renouvellent en permanence au cours de notre vie : ils se détruisent et se reforment sans cesse de façon équilibrée. Cependant, après la ménopause, cet équilibre est rompu. Quand la destruction osseuse devient trop prédominante, les risques de fractures peuvent s’avérer préoccupants. Selon les cas, les traitements de l’ostéoporose diminuent l’activité des cellules qui détruisent l’os ou stimulent celles qui le reconstruisent, voire les deux.

Le risque de fracture augmente avec l’âge, car la fragilité osseuse augmente avec le vieillissement : ce risque n’est donc pas le même à 50 ans, à 65 ans ou au-delà de 75 ans. Le traitement doit donc être adapté en fonction du risque, mais certains principes de prévention (alimentation équilibrée riche en calcium, activité physique avec mise en charge, exposition raisonnable au soleil) resteront valables quel que soit l’âge.

Le traitement médicamenteux de l’ostéoporose a fait beaucoup de progrès ces dernières années. Il existe différents médicaments pour diminuer le nombre de fractures ostéoporotiques.

Quels sont les principaux médicaments ?

On distingue deux types de traitements :

  1. Les traitements à effet oestrogénique qui agissent sur le squelette et sur d’autres tissus.
  2. Les traitements non hormonaux qui n’agissent que sur le squelette.

Un traitement de l’ostéoporose, comme un traitement de l’hypertension artérielle, doit être suivi régulièrement et de façon prolongée, pour être efficace. Ceci ne signifie pas qu’un seul et même médicament sera prescrit « toute la vie ».

Votre médecin vous prescrira le traitement qui convient le mieux en prenant en compte le rapport bénéfices/risques de ce traitement qui est spécifique à votre situation médicale.

Pour toute infomation sur les médicaments nous vous conseillons de consulter le site de la Haute Autorité de santé (HAS) qui vous permettra d'accéder aux informations officielles sur les spécialités pharmaceutiques.

 

NP-R-PR 13 0487 - DMB-FRA-AMG-434-2013- December-NP

  • A-
  • A+

Les articles les plus consultés

Les personnes atteintes d’ostéoporose redoutent souvent de tomber et donc de subir une fracture. Cela peut les conduire à s’isoler. En tant qu’aidant, vous pouvez les entourer et pratiquer certaines activités avec elles.
L'os, fragilisé par l'ostéoporose, est moins résistant et se fracture donc plus facilement. Tous les os peuvent être touchés mais les vertèbres, le col du fémur et le poignet sont les plus fréquemment atteints.
Toutes les femmes ménopausées ne développeront pas systématiquement une ostéoporose. Avant la ménopause, les cas d’ostéoporose sont heureusement rares. Dans la majorité des cas, les os commencent à se fragiliser dès 50-55 ans.