Accueil > La 1ère fracture doit être la dernière : c'est l'affaire de tous !

Vidéos de l'AFLAR

Il est important de considérer la fracture ostéoporotique. Ce n'est pas seulement un os qui casse, c'est une vie qui se brise.

La 1ère fracture doit être la dernière : c'est l'affaire de tous !

L'AFLAR a rejoint la fondation internationale contre l'ostéoporose et participe ainsi aux grandes campagnes de sensibilisation comme la journée mondiale qui a lieu tous les ans, en octobre.
Il est important de considérer la fracture ostéoporotique. Ce n'est pas seulement un os qui casse, c'est une vie qui se brise.
L'AFLAR est une association reconnue d'utilité publique qui regroupe patients, associations et professionnels de santé. Son rôle est d'informer les malades et le grand public et de développer l'éducation pour la santé.
L'AFLAR a recueilli l'avis des patientes sur un site www.osteoporosepasdacoord.org afin de faire mieux connaitre l'impact de l'ostéoporose en France.
L'AFLAR met à disposition un numéro dédié « Allo OSTÉOPOROSE » pour répondre à toutes les questions.

Les articles les plus consultés

L'ostéoporose est responsable de fractures. Trois fractures sont particulièrement fréquentes.
Si vous vous sentez démuni face à votre maladie, rejoignez un groupe de soutien. Cela peut vous aider à envisager l’avenir de manière positive.
Les personnes atteintes d’ostéoporose redoutent souvent de tomber et donc de subir une fracture. Cela peut les conduire à s’isoler. En tant qu’aidant, vous pouvez les entourer et pratiquer certaines activités avec elles.